J. Ernest-Charles. “La suppression du Conservatoire.” Ere Nouvelle, juillet 1927. [845-4]