Filippo Tommaso Marinetti. “Apotre du Futurisme à l’avant-garde des lettres, Marinetti salue Paris avant son départ pour le front d’Ethiopie.” Le Journal, 12 octobre 1935. [7889-1]