[Société Anonyme interview of Max Ernst]